Technologies pour la santé -Bioingénierie

Cet axe regroupe 4 thématiques principales qui vont de la Biologie synthétique, aux technologies de l’information et de la télécommunication (TIC) pour la santé, de la chirurgie et de l’imagerie.

La Bio-ingénierie comprend toutes les technologies de diagnostic et/ou d’analyse in vitro, leur implantation dans le vivant et les aspects biomatériaux.

La Biologie synthétique est une discipline récent qui combine biologie et ingénierie pour concevoir de nouveaux systèmes biologiques vivants pour des applications diagnostiques et thérapeutiques. Les équipes impliquées dans ce domaine sont les équipes cliniques du CHU de Montpellier (endocrinologiediabète, urgences et post-urgences psychiatriques, plaies et cicatrisation) et les équipes de recherche fondamentales de 6 laboratoires : CBS, IGF, Sys2Diag, IBMM, CRBM, INM.

Les TIC sont de plus en plus utilisées chez les patients atteints de maladie chronique et les personnes âgées. Elles permettent le recueil et le suivi de Biomarqueurs nécessaires à la prise en charge des patients, à l’adaptation de leur traitement et à leur réhabilitation. Les principales équipes impliquées dans ce domaine sont des services du CHU de Montpellier (Service de nutrition, Département de physiologie clinique) et des équipes de recherche telles que : PhyMedExp, LBN, Epsylon, EA MRM ainsi que l’Institut des Mines d’Alès. Au-delà des services cliniques et des laboratoires de recherche, ces activités se retrouvent également au sein de 2 FHUs (ICT4CARE et REGENHAB).

Une chaire e-Santé a été développée dans ce domaine au sein de la fondation Entreprendre de l’Université de Montpellier.

La thématique « Chirurgie », outre les technologies chirurgicales incluant la télé opération, les matériaux et appareillages associés, recouvre également les dispositifs implantables, les dispositifs de suppléance fonctionnelle et les prothèses.

La thématique Imagerie inclut l’ensemble des technologies d’imagerie anatomique et fonctionnelle, in vitro comme in vivo.