Licence biologie
La licence de biologie à Montpellier a une ouverture interdisciplinaire, entretenue par des excellentes relations entre le département de biologie mécanismes du vivant et les départements de physique, mathématique et informatique. Les étudiants en biologie peuvent suivre des cours de licence en modélisation mathématique, physique, bioinformatique et biologie des systèmes.

Licence professionnelle biologie analytique et expérimentale 
Formation initiale et apprentissage, DUT Analyses biologiques et biochimiques

 

Master 3 Recherche BioMed
Parcours médicament 

Prof Vincent LISOWSKI (responsable UE pharmacochimie et cibles thérapeutiques M1 et M2)

Master 3 Recherche BioMed
Parcours Biophysique, Structures et Systèmes
Ce parcours interdisciplinaire s’appuie sur des forces de formation et de recherche grandissantes en biologie-santé dans les domaines de la biologie structurale, de la biophysique, et de la biologie des systèmes à Montpellier. L’originalité du parcours consiste à combiner les approches mathématiques du type biologie des systèmes avec la biophysique expérimentale et théorique. Il ouvre l’accès à une panoplie complète d’outils aux interfaces de la biologie moderne. Il répond aussi à une aspiration des unités de recherche en biologie-santé d’entreprendre des études interdisciplinaires et collaboratives. Le parcours s’adresse aux étudiants intéressés par une activité de recherche aux frontières entre disciplines, ou par l’ingénierie du vivant pour l’industrie pharmaceutique, les hôpitaux et d’autres domaines biomédicaux.

Ovidiu RADULESCU/ Christian ROUMESTAND)(responsables M1 et M2)

Master 3 Pharmacie Industrielle 
Parcours Biologie Structurale et Conception Rationnelle de Médicaments

Jean-François GUICHOU/ Christian ROUMESTAND)(responsables M2) 

Prof Vincent LISOWSKI (responsable UE Stratégie en Chimie Médicinale)  Prof Vincent LISOWSKI (responsable UE Aspects technologiques en chimie médicinale)

Master 3 STIC pour la Santé

Prof Csilla GERGELY (responsable de la spécialité Physique Biomédicale)

Master 3 Stratégie de découverte de molécules bioactives

Prof Gilles SUBRA (co-responsable du parcours Stratégie de découverte de molécules bioactives)

Prof Vincent LISOWSKI (responsable UE Stratégies en chimie thérapeutique)

Prof Gilles SUBRA (responsable UE Synthèse automatisée)

Master 3 Recherche Innovation en Biomolécules

Prof Vincent LISOWSKI (responsable UE Conception de médicament)

Prof Gilles SUBRA (co-responsable UE Synthèse peptides et oligonucléotides

Prof Gilles SUBRA (responsable UE Synthèse Supportée, Chimie combinatoire)

Master 3 Biotin

Christian ROUMESTAND (responsable UE Spectroscopies et Microscopies pour la biologie)

 

« Synthèse peptidique, pseudopeptidique et ligation chimique »
Laboratoires Sanofi-Aventis Toulouse, Chilly-Mazarin; Cayla-InvivoGen
Organisation de formation CNRS-entreprise : synthèse peptidique avancée.

Muriel AMBLARD et Gilles SUBRA (responsables)

 

Montpellier est le site leader du Groupement de recherche international (GDRi) «International Physics of Living Systems » (iPoLS), qui implique un réseau de partenariat et d’échange avec quatre Universités américaines (Rice, Yale, Harvard et Illinois) et un nombre de sites « secondaires » ailleurs dans le monde (Tel Aviv, Munich, Londres, Rio de Janeiro et Singapour). Des initiatives, prévoyant aussi des échanges internationaux d’étudiants, existent avec l’Université de Chicago, et sont en cours de développement avec l’université de Aberdeen (Royaume Uni), l’Université de Louvain (Belgique) et l’université autonome de Madrid (Espagne) (convention Erasmus).
De plus, on constate que l’interdisciplinarité à Montpellier présente déjà une attractivité certaine pour des étudiants étrangers provenant, par exemple, de Pologne et d’Allemagne par l’intermédiaire d’autres programmes « Erasmus ». 

Participation de Montpellier à la compétition IGEM
L’iGEM est un championnat de biologie synthétique dont le but est d’apprendre à un groupe d'étudiants à appliquer les méthodes de l'ingénierie à la biologie pour reprogrammer des organismes dans le but de leur faire exécuter diverses fonctions. Le concours créé en 2003 au MIT rassemble aujourd’hui plus de 3500 participants repartis en 200 équipes provenant des cinq continents. L’iGEM est un format très original d’enseignement, dans lequel les étudiants ont pleine liberté pour développer un projet pour lequel ils s’enthousiasment, et qui est par nature extrêmement interdisciplinaire et basé sur la collaboration entre pairs.